Afin d’intégrer davantage de pratiques écologiques, cette année, le festival Bières et Saveurs de Chambly, qui s’est déroulé du 31 août au 3 septembre 2018, a invité ses festivaliers à vivre une expérience électrisante !

Une belle réussite pour une première expérience

Sensibiliser davantage aux pratiques écologiques

En partenariat avec l’organisme Concept B, le comité Éco-citoyens Chambly (ÉCC) a initié le projet hors du commun d’un service de navettes électriques, en collaboration avec l’Association des Véhicules électriques du Québec (AVEQ).

Durant cette longue fin de semaine, plus d’une douzaine de bénévoles propriétaires de véhicules électriques ont sillonné les circuits des navettes menant vers le festival, afin d’alléger le service habituel à travers Chambly transportant ainsi près de 100 festivaliers.

Cette initiative offerte entre 13 h et 18 h du 1er au 3 septembre a été une occasion en or pour familiariser les curieux avec ce transport écologique, tout en discutant bien confortablement avec l’un des propriétaires de ces bolides électrisants.

Se familiariser avec le transport écologique

À ces navettes s’étaient ajoutés le tout premier autobus électrique en Montérégie, acquis en mai dernier par Autobus Chambly, ainsi que deux véhicules d’essais, offerts par Kia Chambly.

La progression des véhicules électriques prend définitivement son essor au Québec et dans un avenir rapproché, nous sommes persuadés que de nombreux Chamblyens se laisseront tenter vers l’électromobilité.

On remarque de plus en plus de véhicules électriques (VÉ) sur les routes, car les ventes s’accélèrent. « C’est environ 1 véhicule électrique sur 5 circulant sur les routes du Québec qui s’est ajouté durant le dernier trimestre ! Au 30 juin 2018, il y avait plus de 30 213 véhicules électriques au Québec, sur les 68 754 à travers le Canada », souligne le directeur régional de la Montérégie de l’AVÉQ, Ghislain Poisson. « De plus, avec 25 % du total québécois, la Montérégie se démarque en étant la région détenant le plus de véhicules électriques »,  ajoute ce dernier.

En plus du service de navettes avec plus de 15 propriétaires de VÉ par jour, il a été possible aux festivaliers de venir rencontrer directement les membres de l’ÉCC et de l’AVÉQ à leur kiosque d’information afin d’en connaître davantage. Tout près de 130 personnes ont été rencontrées au kiosque. Suite aux nombreux échanges qu’il en est résulté, il est certain que le courant est passé entre les organisateurs et de futurs conducteurs de véhicules électriques !